Poly Sons

Concerts et spectacles

sur le saint-affricain

> 2012

Concert pour la Fin du Monde

Vendredi 21 décembre 2012 à la salle des fêtes de Saint-Affrique.

Poly Sons, et les « militants de la fête » de l’Assosoï, présentaient le concert pour la fin du monde.

Film à effets spéciaux, fond de commerce des sectes les plus tordues, nouveau bug de l’an 2000… Mais qu’était la fin du monde ? Pour Poly Sons et l’Assosoï c’était surtout l’occasion d’organiser un concert et de lui juxtaposer cette thématique plutôt comique qui fit naître les idées les plus loufoques. Une invasion extraterrestre, un ras de marrée planétaire, des messies prêts à vous vendre n’importe quoi pour vous sauver de l’apocalypse, un tremblement de terre, voilà donc une petite idée de ce qu’aurait put être la fin du monde dans les imaginaires !!

Au programme :

Filastine (Barcelone – Espagne) / « outer international urban beat soundclash »

Producteur et percussionniste basé à Barcelone, Filastine est un globe trotter insaisissable. Il mélange musique électronique, percussions acoustiques bombardées par des riddims et vidéos live synchronisées, accompagné d’un caddie de supermarché amplifié. Le projet Filastine vise à cracher l’immédiateté de la rue à travers les sound systems. Filastine sort en 2012 son 3ème album, £OOT, album on ne peut plus éclectique réalisé en association avec Nova, artiste indonésienne avec qui il a enregistré pendant plus d’un an dans le monde entier ; Avec le Maxi « Colony Collapse » il dénonce les dérives environnementales et la pauvreté générés par l’industrie. Si le titre et les paroles de Colony Collapse n’étaient pas suffisamment explicites, la video ne laisse aucun doute sur le sujet. Elle est filmée sur des sites de friction écologiques, sur les lignes de conflit entre l’humanité et (le reste de) la nature. Filastine et son équipe ont pénétré des désastres industriels, des déluges, des enchevêtrements de trafic automobile, escaladé une montagne de déchets pour montrer la lente apocalypse en cours.

http://filastine.com/

 

Strange Enquete (Mazamet – 81) / duo « tchatche et contrebasse »

Un mélange entre le slam et la chanson accompagné d’une contrebasse. Strange Enquete est un assortiment de petites histoires et d’anecdotes réalistes, sombres et parfois fantastiques qui emmène dans une ballade nocturne dans des rues presque désertes ou les personnages parlent, pleurent, rient, avec un fatalisme et cynisme à fleur de peau.

http://fr.myspace.com/strangeenquete

 

Cie. KTA (Marseille – 13) / « L’histoire en musique »

La Cie KTA est née de l’urgence de raconter l’Histoire autrement : du point de vue des esclaves, des femmes, des brigands. De la nécessité d’exprimer l’âme humaine par la musique qui porte sa rage et son amour, sa détresse et sa joie et par le verbe qui crée le monde. De l’Antiquité grecque à la Commune de Paris, des vieux continents aux nouveaux mondes en passant par le royaume des morts, la cie KTA cherche à se souvenir et à rappeler l’histoire d’hommes et de femmes célèbres ou anonymes qui ont œuvré pour la dignité humaine.

http://kta-cie.e-monsite.com/

 

Cie. La Manivelle (Millau – 12) / « la Maniraelle »

On ne les présente plus, clowns, acteurs, engagés. Sur un ton burlesque, La Manivelle viendra animer les inter-plateaux de cette soirée avec une création improvisée, « la Maniraelle ». Une soirée fin du monde sans ses messies manquerait de crédibilité, leur objectif : vous faire adhérer à la secte, lâcher un maximum de pognon pour acheter votre salut !!

http://www.cie-lamanivelle.com

Share Button